Caroline Stevan

  • Qu'est-ce que ça veut dire exactement, voir du pays ? Y a-t-il une bonne façon de visiter la France ? La journaliste suisse Caroline Stevan a choisi le covoiturage pour prendre la température du territoire au fil des kilomètres, voir les paysages défiler et les langues se délier, comparer le dedans et le dehors... En deux voyages et quelques semaines de roadtrip, elle dresse un portrait de l'Hexagone et de ses habitants, et se questionne sur ce qui l'attache encore à ce pays dans lequel elle a passé toute son adolescence avant de revenir vivre sur les rives du lac Léman.
    Un parcours de 22 étapes et tout autant d'histoires qui plongent le lecteur au coeur la France d'aujourd'hui.
    />

  • Citoyennes : il était une fois le droit de vote des femmes Nouv.

    Qu'est-ce que cela signifie « être citoyennes » ? Pourquoi les femmes ont-elles demandé le droit de vote ? Comment ont-elles conquis ce droit et pour celles qui ne l'ont pas encore, comment se battent-elles pour l'obtenir ?

    Ce documentaire richement illustré retrace l'histoire de cette lutte pour l'égalité hommes-femmes. Des pionnières du XVIIIe aux combattantes d'aujourd'hui, de la Chine aux États-Unis en passant par la France, vous apprendrez quels arguments ces femmes audacieuses et inspirantes ont dû contrer, quel fut le premier pays à leur accorder un droit de vote, et quelle est la place des femmes en politique de nos jours.

    Un livre écrit pour les citoyennes et citoyens de demain !

  • Qu'est-ce que ça veut dire exactement, voir du pays ?
    Y a-t-il une bonne façon de visiter la France ?
    La journaliste suisse Caroline Stevan a choisi le covoiturage pour prendre la température du territoire au fil des kilomètres, voir les paysages défiler et les langues se délier, comparer le dedans et le dehors...
    En deux voyages et trois semaines de roadtrip, elle dresse un portrait de l'Hexagone et de ses habitants, et se questionne sur ce qui l'attache encore à ce pays dans lequel elle a passé toute son adolescence avant de revenir vivre sur les rives du Lac Léman.

  • Be my quarantine

    ,

    • Helvetiq
    • 11 Septembre 2020

    Une personne à son balcon. Mmh. Une deuxième. Bof. Une troisième. Tiens ! Une quatrième. Ah oui ? Durant le semi-confinement, Marko Stevic a arpenté les rues de Lausanne pour en photographier les personnages aux fenêtres.

    L'addition de tous ces portraits raconte avec un peu de légèreté l'universalité de la situation : de Bangkok à Berlin, riches, pauvres, jeunes, vieux, femmes, enfants et hommes, ont été obligés d'arrêter de gesticuler. Leur rôle s'est réduit à des apparitions au balcon.

    Balcony time, en anglais, signifie faire une pause et prendre du recul. C'est ce que propose la série du jeune photographe suisse. Réalisée d'en bas, elle offre un peu de hauteur sur cette période hors norme. Les drames sanitaires ou économiques sont suggérés à l'aide de banderoles accrochées aux fenêtres. Pour le reste, la vie continue en s'arrêtant.

    Cet inventaire raconte aussi la diversité humaine, architecturale. Votre oeil gambade et votre cerveau compare, tisse des liens, imagine des histoires.

  • En 2005, une journaliste et une photographe voyagent sur la Route de la Soie. Embarquées avec leurs grands sacs à dos, les tortues en croisent d'autres, le temps de quelques pas sur la piste du monde. Tout au long du chemin, des cybercafés leur offrent autant de connexions avec leur réalité, de tentations narcissiques de vérifier que leurs proches ne les ont pas oubliées. Et puis les autres, ceux qui restent, réclament leur lot d'informations?: savoir ce que l'on mange, ce que l'on voit, à qui l'on parle, si tout va bien. Les e-mails envoyés d'ici font écho aux images saisies là-bas.

empty