Noé Ignacio

  • Londres, 1872. Ally menait une vie calme et délicate, avant que son père biologiste ne soit assassiné. En fouillant dans ses affaires, Ally tombe sur un journal de bord où elle découvre qu'elle était en réalité le sujet d'une expérience scientifique. Fille d'une médium instable, séparée à la naissance de sa soeur jumelle, Ally devait aider le biologiste à prouver que le déterminisme social est plus fort que l'hérédité. Stupéfaite et effondrée, Ally brise alors ses chaînes, et s'embarque pour un destin tumultueux et fantastique, à la recherche de ses origines.

  • Ally sait maintenant que toute sa vie n'était qu'un mensonge. Avec l'aide de Juan, elle part à l'autre bout du monde, à Ushuaia, pour retrouver la trace de sa soeur jumelle Carry et en apprendre plus sur les secrets de sa famille. Mais au cours du voyage, Ally tombe malade et Juan doit continuer seul. Tombé entre les griffes d'un militaire dément nommé « Face de cochon », il apprend que Carry est en réalité partie il y a bien longtemps. Dans le même temps, une mutinerie s'est déclenchée sur le navire où se trouve Ally, délirante de fièvre ! Les mauvaises surprises se succèdent. Vont-ils finalement parvenir au bout de leur quête ?

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    La diète

    Noé Ignacio

    La Diète est l'histoire d'Incarnation, une jeune et jolie Espagnole qui veut se hisser au sommet de sa profession, faire des défilés pour les plus grands créateurs de mode et devenir ainsi un top model adulé. Mais Incarnation n'a pas les formes requises par la norme du mannequinat. Elle n'est pas anorexique, elle a plutôt de pétillants roploplos et des hanches sur lesquelles s'accrocher. Bref, elle est la honte du directeur de l'agence qui l'emploie et qui profite par ailleurs largement de ses rondeurs. Face à tant de cruautés, la jeune femme prend le taureau par les cornes et décide de maigrir coûte que coûte. Et son calvaire commence par la prise de pilules coupe-faim qui provoquent moins la perte de poids que l'incontinence sexuelle. Étrange, vous avez dit étrange !
    Avec l'histoire d'Incarnation, Ignacio Noé n'hésite pas à brocarder les aléas d'une profession qui prône la malnutrition comme règle de vie et qui donne à adorer des femmes sans reliefs. Cette satire est évidemment dominée par de longues scènes hard à travers lesquelles l'héroïne redécouvre les joies sublimes de l'orgasme. Morale de l'histoire : basta les régimes, et avalez vite les vits...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    L'accordeur t.1

    Noé Ignacio

    Mariano est accordeur de piano. Un garçon sérieux, qui cherche à bien faire son travail, mais se trouve toujours entraîné dans des coucheries effrénées et cocasses.
    Cet album est le premier d´une série de deux, réunissant toutes les histoires courtes d´El Afinador (l´Accordeur), réalisées par le maestro argentin de la BD érotique, Ignacio Noé.

    Aussi drôle que beau, aussi beau qu´excitant !

    1 autre édition :

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    L'accordeur t.2

    Noé Ignacio

    Mariano est accordeur de piano. Un garçon sérieux, qui cherche à bien faire son travail, mais se trouve toujours entraîné dans des coucheries effrénées et cocasses.

    Ce second album réunit les dernières histoires courtes d´El Afinador (l´Accordeur), réalisées par le maestro argentin de la BD érotique, Ignacio Noé.

  • « Les gens sont tous très laids... Aussi je me suis construit une rue et j'ai fabriqué des jolis passants. Chez moi, c'est un slogan : on tuera tous les affreux ».

    À Los Angeles, Rocky Bailey est un bellâtre, la coqueluche de ces demoiselles. Et pourtant, il se refuse obstinément à elles, désirant conserver sa virginité jusqu'à ses vingt ans. Mais un soir, il est drogué et enlevé par le docteur Schutz qui tente de le forcer à réaliser une singulière expérience : faire l'amour à une magnifique jeune fille ! Incapable de s'y résoudre, Rocky décide ensuite de mener une enquête avec son nouvel ami Andy Sigman, chauffeur de taxi, sur le diabolique docteur Schutz et ses expériences suspectes...À la différence des autres oeuvres signées Vernon Sullivan, écrites dans le plus pur style des romans noirs américains de l'époque, Et on tuera tous les affreux est un pastiche burlesque, tour à tour angoissant et hilarant. Un cocktail détonnant de meurtres, de courses poursuites, d'expériences abominables et, au grand désespoir de Rocky, de filles...

  • Rouen, Novembre 1449. Charles VII entre en vainqueur dans la cité prise aux Anglais. Sur la place du Vieux Marché, le roi pense à Jeanne d'Arc qui fut brûlée ici 18 ans plus tôt. Il pense à celle qui fut à l'origine de la reconquête, à celle qui parvint à inverser le cours de la guerre de Cent ans en libérant Orléans, à celle qui le mena jusqu'à Reims pour l'y faire sacrer roi, à celle qu'il abandonna aux Anglais sans rien faire pour la libérer... À présent, pour le roi, il est temps d'honorer sa mémoire. 18 ans après la mort de Jeanne, c'est donc un nouveau procès qui commence.
    Mêlant mythes et faits d'arme historiques, Jeanne d'Arc est l'un des personnages les plus fascinants du Moyen-Âge. Jérôme Le Gris, Murielle Gaude-Ferragu et Ignacio Noé prennent le parti de nous la raconter à travers sa réhabilitation tardive par Charles VII.

  • Une île, en plein océan Atlantique. Elle est inconnue des géographes d'aujourd'hui. À l'époque dont il est question - le milieu du XVIIe siècle -, deux communautés humaines s'y affrontent avec une extrême violence : les Indiens natifs de l'île (les Syyanas) et les conquistadores espagnols arrivés plus récemment, à la faveur de leurs fréquents voyages vers le Nouveau Monde. Parmi les nombreux enjeux de cette confrontation armée, une mystérieuse épidémie qu'il faut absolument contenir à l'intérieur des frontières naturelles de l'île, sous peine de mettre en danger toute l'humanité. Personne ne doit quitter les lieux. Dès lors, l'île ravagée va devenir un microcosme du choc frontal de deux civilisations que tout - moeurs, religion, morale - oppose radicalement. Hanté par la mort, porté par des personnages saisissants, un récit choc que l'on n'oublie pas de sitôt.

  • Tout commence par un fait de match. Alors que l'ambiance bat son plein dans le stade, que les 22 acteurs se rendent tackles pour tackles, un «incident» de jeu, comme il en existe des milliers chaque week-end, fera la Une des médias pendant plusieurs semaines.
    20 H 58 : les cris de guerre fusent dans chaque camp de supporters.
    Ignacio Verdasco, l'ailier droit, fait un appel de balle en profondeur.
    Bojan Vukic, le solide - et réputé brutal - défenseur bosniaque, anticipe l'appel de balle et se précipite dans un tackle glissé pour saisir le ballon, avant que Verdasco ne puisse la contrôler. Verdasco sent qu'il est en retard ; il ferme les yeux, part le pied en avant.
    Et c'est le choc ! La semelle de l'ailier ravage la jambe du défenseur : double fracture ouverte tibia-péroné. Vukic hurle de douleur. Le stade se tait. Verdasco est tétanisé, il réalise la portée de son geste pourtant non-intentionnel. La tension sur le terrain est palpable.
    Les joueurs se précipitent vers l'arbitre qui tarde à sortir le carton.
    Sans que personne ne comprenne pourquoi, le gardien, François Lerollin, quitte son grand rectangle et plonge sur Verdasco pour lui asséner un violent coup au visage. U ne cohue générale s'ensuit.
    Les commentateurs sportifs ne comprennent pas le pourquoi de tels «pétages de plombs». Et pourtant, en replongeant dans la vie de ces gladiateurs des temps modernes, ils auraient pu trouver de nombreux signes avant-coureurs.

empty