Robert Laffont

  • Au coeur de la Barcelone médiévale, Arnaud, jeune paysan, endure les pires tourments et humiliations pour devenir un homme libre. Son destin hors du commun en fera le héros de tout un peuple.
    Au rythme de la construction de l'église Santa María del Mar - chef-d'oeuvre du gothique catalan édifié " pour le peuple et par le peuple " en un temps record (cinquante-sept ans) -, le lecteur suit pas à pas le parcours semé d'embûches d'Arnaud Estanyol pour conquérir sa liberté. Fils d'un paysan exilé à Barcelone, devenu porteur de pierre pour la construction de la cathédrale aux côtés des bastaixos, une confrérie de portefaix, puis vaillant soldat du roi, il fait fortune avec l'aide du juif Hasdai, dont il a sauvé les enfants. Le voilà riche cambiste, consul... mais contraint d'épouser la pupille du roi. Malgré son statut et ses nombreuses responsabilités dans la cité catalane, il saura résister aux plus terribles machinations, à l'Inquisition, et n'aura de cesse de défendre les pauvres et les esclaves...
    À l'image des Piliers de la terre de Ken Follett, ce livre où s'entremêlent avec bonheur aventure et Histoire est une fresque populaire d'une qualité rare.
    Ce roman foisonnant de personnages et de rencontres, de trahisons et d'histoires d'amour est un tourbillon. Acteur et témoin des grands maux de l'époque, son héros est tour à tour confronté aux conflits militaires, aux révoltes populaires, à la Grande Peste et aux hérésies. Par-delà l'intrigue menée de main de maître par Ildefonso Falcones, La Cathédrale de la mer est aussi un chant d'amour à une ville et à ses habitants, ainsi qu'un hymne à la fraternité.

  • En 1748, Caridad, esclave cubaine noire affranchie, se retrouve abandonnée sur le sol de Séville, sans ressources. Elle est recueillie par un vieux Gitan au caractère ombrageux, Melchor, qui l'impose à sa famille et à toute la communauté dans les faubourgs de la ville. Tout en travaillant - elle roule des cigares de contrebande -, Caridad se lie d'amitié avec Milagros, la petite-fille de Melchor, une jeune Gitane fière et avide de liberté. Tandis que Milagros, prise en tenaille entre la loi gitane et les persécutions de la part des Espagnols, fait le difficile apprentissage de la vie, Caridad, victime-née, a bien du mal à se libérer de ses chaînes... Rejetée par la plupart des Gitans, secrètement amoureuse de Melchor mais incapable d'exprimer au grand jour ses peurs et ses désirs, parviendra-t-elle enfin à se faire accepter pour ce qu'elle est, une femme courageuse et magnifique ? Et Milagros, chanteuse et danseuse sensuelle adulée du tout-Madrid échappera-t-elle à la domination de son mari, un être veule et méprisable qui profite d'elle pour s'enrichir, tout en la bafouant et la prostituant ? Au travers des aventures souvent tragiques de Milagros, Caridad et Melchor, nous est contée la formidable lutte des Gitans pour la survie dans une Espagne catholique qui ne cherche qu'à les éliminer.

  • En cette année 1568, tandis que l'Inquisition continue à soumettre de son talon de fer la vie politique, religieuse et culturelle des royaumes espagnols, dans les montagnes et les vallées des Alpujarras, au sud de la Péninsule, l'heure de la révolte a sonné.
    Écoeuré par les injustices, les expropriations et les humiliations, les musulmans se dressent contre l'oppresseur afin qu'on reconnaisse leurs droits civils et religieux.
    Parmi eux, Hernando, dit " le nazaréen ", né d'une Mauresque violée par un prêtre, qui rêve d'unir sa vie à celle de l'incandescente Fatima, est entraîné dans un combat redoutable qu'il fera sien et qui le forgera.
    Après l'échec de l'insurrection, contraint de vivre avec sa famille une existence difficile, bravant le danger permanent, il va consacrer toutes ses forces et son intelligence à rendre à sa culture et à sa religion la dignité et le rôle qu'elles méritent.
    Dans cette saga riche en péripéties et rebondissements, Ildefonso Falcones, comme pour La Cathédrale de la mer, traite de thèmes dont l'écho se prolonge aujourd'hui encore : le droit à la différence, la tolérance religieuse et la dignité des peuples.

empty