Lebrac, trois mois de prison

Lebrac, trois mois de prison

À propos

Un siècle après La Guerre des boutons, que deviendraient Lebrac, Camus, La Crique, Grangibus et les autres? Comment mèneraient-ils leur guerre contre les Velrans? C'est à cet étonnant exercice que s'est livré l'auteur de cet ouvrage. Au-delà de la curiosité littéraire, son roman documentaire dresse le sombre constat de la façon dont notre société répond désormais au "problème" de la jeunesse. Bertrand Rothé a en effet demandé à des policiers, des juges, des éducateurs, des médecins, qui tous travaillent avec des mineurs, de lire ou de relire La Guerre des boutons, le fameux roman de Louis Pergaud publié en 1912 et porté à l'écran par Yves Robert en 1961. Avec eux, il a travaillé plus d'un an pour comprendre comment ils réagiraient aujourd'hui face à de tels comportements. Tout en proposant une " suite " des aventures de Lebrac et ses amis, le livre que voici est leur quotidien. Et le moins que l'on puisse dire est qu'il est édifiant. En postface, Laurent Bonelli, spécialiste des politiques sécuritaires, montre qu'en un siècle ce n'est pas la violence des jeunes qui s'est accrue; c'est notre incapacité d'y faire face autrement que par le recours à des institutions toujours plus répressives.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782020995092

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    282 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bertrand Rothe

Bertrand Rothé est agrégé d'économie et chroniqueur à Marianne. Au Seuil, il est déjà l'auteur de Lebrac, trois mois de prison (2009, bientôt adapté à la télévision) et, avec Gérard Mordillat, de Il n'y a pas d'alternative. Trente ans de propagande économique (2011).

empty