De l'abandon au mépris ; comment le PS a tourné le dos à la classe ouvrière

De l'abandon au mépris ; comment le PS a tourné le dos à la classe ouvrière (PREFACE DE GERARD MORDILLAT)

Résumé

On se souvient peut-être de l'anecdote: Alors en campagne, François Mitterrand allait à la rencontre d'ouvriers qui demandaient à le tutoyer. Imperturbable, le futur président socialiste répondait à chacun: "Si vous voulez." La messe était-elle déjà dite? Pas sûr. Bertrand Rothé tient la chronique de ce long divorce, dont aucun des deux conjoints n'est exempt de responsabilité. Son livre s'ouvre sur la victoire de la gauche en 1981, à laquelle 70% des ouvriers avaient contribué, pour se terminer aujourd'hui, où le FN se targue d'être devenu le premier "parti ouvrier de France", ce qui est un mensonge, un de plus. Entre ces deux dates, le vieux couple se sera fâché, rabiboché, séparé encore... au fil de la désindustrialisation du pays, de l'effondrement du monde communiste, de l'arrivée de la "deuxième gauche", de la montée du chômage et de la conversion des socialistes à l'Europe et au libéralisme. La nomination de Pierre Bérégovoy au poste de Premier ministre constitue un autre temps forts de cette tumultueuse alliance, car cet ancien ouvrier (le seul à avoir jamais occupé Matignon) fut aussi le plus libéral des socialistes. L'affaire se terminera comme on sait. Quant à Lionel Jospin, qui expliquait aux ouvriers que l'Etat ne pouvait pas tout, il marque sans doute le passage de l'abandon au mépris. Un mépris aujourd'hui bien réciproque.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782021084535

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    276 g

  • Distributeur

    Interforum

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques

Bertrand Rothe

Bertrand Rothé est agrégé d'économie et chroniqueur à Marianne. Au Seuil, il est déjà l'auteur de Lebrac, trois mois de prison (2009, bientôt adapté à la télévision) et, avec Gérard Mordillat, de Il n'y a pas d'alternative. Trente ans de propagande économique (2011).

empty