Dommage, Tunisie ; la dépression démocratique Dommage, Tunisie ; la dépression démocratique
Dommage, Tunisie ; la dépression démocratique Dommage, Tunisie ; la dépression démocratique

Dommage, Tunisie ; la dépression démocratique

À propos

« Une expérience beaucoup plus cruelle que celle du colonialisme nous attend, celle de la guerre impitoyable avec notre vie sauvage. Ce qui n'avait pas été assimilé par la domination coloniale ne l'a pas été par la modernité nationale, ni par la Révolution, ni par la démocratie. L'islamisme armé vient nous rappeler que le travail ne fait que commencer, et qu'en réalité, nous l'avons esquivé.» Hélé Béji. La Révolution tunisienne de 2011, née du sentiment de dignité et de justice d'un peuple, fut celle de la spontanéité. Elle a aussi ouvert une voie alternative à l'ingérence démocratique occidentale, aux accents de nouvelle croisade, qui n'a fait que raviver dramatiquement l'islamisme radical. Mais qu'a fait la Tunisie de ce grand moment de son histoire ? Neuf ans après, au coeur d'une crise politique et sociale aiguë, Hélé Béji dresse le constat d'un échec, qui dépasse les frontières de la seule Tunisie. Comment sortir de cette dépression politique, si ce n'est par la constitution d'une société qui, trouvant en elle-même une réponse à l'obscurantisme, restaure la dignité de l'homme ?

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde > Maghreb et Moyen-orient

  • EAN

    9782072887154

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    58 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Hélé Béji

Hélé Beji, née Hélé Ben Ammar en 1948 à Tunis, est agrégée de lettres modernes. Elle a enseigné la littérature à l'Université de Tunis avant de travailler à l'Unesco en tant que fonctionnaire internationale. En 1998, elle fonde le Collège international de Tunis qu'elle préside actuellement. Elle a reçu en 1983 le prix de l'Afrique méditerranéenne de l'Association des écrivains de langue française. Elle est notamment l'auteure de : L'OEil du jour, éditions Maurice Nadeau, Paris, 1985, rééd. Cérès Productions, Tunis, 1993 ; Dernières Nouvelles de l'été, éditions Elyzad, Tunis, 200 ; Une force qui demeure, éditions Arléa, Paris, 2006 ; Entre Orient et Occident. Juifs et musulmans en Tunisie, éditions de l'Éclat, Paris, 2007 ; Nous, décolonisés, éditions Arléa, Paris, 2008 ; Islam pride. Derrière le voile, éditions Gallimard, Paris, 2011.

empty