Le corps des femmes ; ce que les artistes ont voulu faire de nous Le corps des femmes ; ce que les artistes ont voulu faire de nous
Nouv.
Le corps des femmes ; ce que les artistes ont voulu faire de nous Le corps des femmes ; ce que les artistes ont voulu faire de nous

Le corps des femmes ; ce que les artistes ont voulu faire de nous

À propos

Depuis la préhistoire, avec l'apparition des venus hottentotes, la femme a été le centre et le support de tous les fantasmes. Déesse ou putain, vierge ou sorcière, virago ou odalisque, elle a été mise en scène, allumée, surexposée : son corps, toutes les parties de son corps, et son visage, à travers un regard essentiellement masculin.
La première partie de cet ouvrage - La femme regardée - va jusqu'au moment où Courbet et Manet vont révolutionner le regard, la seconde - Les femmes qui nous regardent - jusqu'aux années 60 et la troisième - Ces femmes qui se regardent - débute avec les années 1970, quand s'est opérée une révolution majeure pour les femmes artistes qui désormais se représentent elles-mêmes. C'est donc aussi à une histoire de l'évolution du statut de la femme que ce livre convie, comme un voyage au Pays de l'émancipation sexuelle et politique, de Camille Claudel à Louise Bourgeois, et de Frida Kahlo à Cindy Sherman.

"JE SUIS UNE FEMME. TOUT ARTISTE EST UNE FEMME.».
PICASSO.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782226455970

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    27.8 cm

  • Largeur

    20.3 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    1 128 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Laure Adler

Historienne, journaliste, ancien conseiller culturel de François Mitterrand, Laure Adler a animé « Le Cercle de minuit » sur France 2. Elle est aussi l'auteur de documents, dont La Vie quotidienne dans les maisons closes (Hachette, 1990), Les Femmes politiques (Seuil, 1993) et dernièrement, Les femmes qui aiment sont dangereuses, chez Flammarion.

empty