Dionysos Dionysos
Dionysos Dionysos

Dionysos

(Scénariste), (Dessinateur), (Contributeur), (Directeur)

À propos

Du plaisir à la folie, il n'y a qu'un pas... Fils de Zeus et de Sémélée, une mortelle de Thèbes, Dionysos est né dans des circonstances aussi exceptionnelles que dramatiques. Grandissant en secret auprès des dieux, protégé du courroux d'Héra, il passera la première partie de son existence à trouver la place qui lui est due en parcourant le monde. Son culte sera caractérisé par de grandes cérémonies orgiaques auxquelles se livreront ses cohortes de fidèles féminines. Mais si Dionysos sait se montrer bon envers les siens, leur offrant le savoir de la culture du vin et le plaisir de s'abandonner à leurs pulsions, il sera impitoyable avec ses ennemis ou ceux qui ne reconnaissent pas sa nature divine, les faisant plonger dans une folie meurtrière et autodestructrice. Aussi craint que respecté, Dionysos, dieu de la vigne et des excès, est probablement l'une des divinités les plus fascinantes et les plus insaisissables de toute la mythologie grecque. Ce nouvel album de la collection « La Sagesse des mythes » nous offre les clés pour mieux comprendre les origines et la nature profonde de cette figure majeure du Panthéon.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Histoire

  • EAN

    9782344014202

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    650 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Clotilde Bruneau

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Clotilde Bruneau a scénarisé les albums Charlemagne et Soliman le Magnifique dans la collection « Ils ont fait l'Histoire », ainsi que plusieurs albums de la série Le Petit Prince en bande dessinée. Réside en Île-de-France.

Luc Ferry

Agrégé de philosophie et de sciences politiques, docteur d'Etat en sciences politiques, Luc Ferry mène d'abord une carrière d'enseignant et de philosophe. Entre 1984 et 1985, il publie les trois tomes de sa 'Philosophie politique', dont il écrit le dernier avec Alain Renaut. Cette collaboration se poursuit notamment avec, 'La pensée 68 - Essai sur l'antihumanisme' et 'Système et critique' en 1985, et avec 'Heidegger et les modernes', en 1988. En 1992 paraît 'Le nouvel ordre écologique - l'arbre, l'animal et l'homme', traduit en plus de quinze langues, qui lui vaut le prix Médicis essais ainsi que le prix Jean-Jacques Rousseau. Intellectuel très médiatisé, il mène en parallèle une carrière politique discrète avant d'entrer au gouvernement en mai 2002, à cinquante et un ans, en tant que ministre de la Jeunesse, de l'Education et de la Recherche. Il préside en effet depuis 1994 le Conseil national des programmes et participe en 1997 à la commission présidée par Pierre Truche pour la réforme de la justice. Après la refonte ministérielle de mars 2004, lors de laquelle il quitte ses fonctions, il est nommé président délégué du conseil d'analyse de la société (CAS) et entre au Conseil économique et social.

Didier Poli

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Didier Poli est né à Lyon en 1971. Après des études supérieures en arts appliqués à Emile Cohl puis au CFT Gobelins, il travaille à la fin des années 1990 pour différents studios d'animation dont le studio Disney sur les productions de Tarzan et Kuzco. Il devient directeur artistique dans diverses sociétés de jeu vidéo et notamment pour Kalisto Entertainment en 2001, où il rencontre Manuel Bichebois et commence à dessiner L'Enfant de l'orage. Il continue, en parallèle de la bande dessinée, à travailler régulièrement dans le dessin animé et le jeu comme designer et storyboarder . Dider Poli a reçu en 2004, au festival de Nîmes, le prix « Sanglier de bronze » récompensant les jeunes talents

empty