La fin de la guerre des sexes : le métagenre, journal intime d'un sexologue (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

À travers l'histoire, le paradigme de la bi-genralité a été un moyen d'atteindre l'objectif du premier projet politique de l'Homme : construire la société humaine dans laquelle nous avons attribué au sexe anatomique mâle le genre masculin et au sexe anatomique femelle le genre féminin. Ce projet s'est accompagné d'injonctions afin d'être en mesure de fabriquer l'homme et la femme. Par la suite, les différentes pratiques sexuelles naturelles ont vu naître l'hétérosexuel, l'homosexuel, le pédophile, le transsexuel, le transgenre et tous les autres qui n'étaient que des fabrications culturelles destinées à répondre aux attentes de la société.

Finalement, cette vision binaire a favorisé la séparation de l'être humain en deux versions qui n'ont fait que s'affronter et s'entretuer à travers l'histoire dans cette guerre féroce qu'est la guerre des sexes.
Dans ce livre, l'auteur dévoile son journal intime, au même titre que les cas cliniques anonymisés qu'il présente.

Mehrez Mabrouk naît 1963. Il est Suisse d'origine tunisienne. Il se forme à la sexologie à l'université de Genève. Il exerce en tant que psychologue psychothérapeute et sexologue clinicien depuis 2001, à Lausanne. Aussi, il est le fondateur du Centre de psycho sexothérapie de Lausanne et de celui de psychothérapie de couples et de familles « La Maison des familles ».


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages > Sexualité / Genres


  • Auteur(s)

    Mehrez Mabrouk

  • Éditeur

    VERONE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    29/08/2023

  • EAN

    9791028429324

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    506 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    688 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty